East Kent Hospitals University Foundation NHS Trust simplifie son accès clinique

Introduction

 

L’East Kent Hospitals University NHS Foundation Trust est l’un des plus grands groupements hospitaliers d’Angleterre, avec cinq hôpitaux et plusieurs établissements externes dans les régions d’East Kent et de Medway. Le Trust fournit une large gamme de services, aussi bien à l’hôpital qu’au sein de la communauté. Il emploie plus de 7 500 personnes qui ont besoin d’accéder à diverses applications relatives aux soins de santé et différents systèmes d’assistance.

 

Le Défi Commercial

 

Alors que le personnel du Trust a besoin d’accéder à plus de 86 applications, la politique de sécurité des mots de passe de l’organisation l’oblige à utiliser des identifiants différents pour chaque application. Par conséquent, les utilisateurs oublient leurs identifiants et ne peuvent plus accéder aux systèmes de base. Les utilisateurs finissent par écrire leurs mots de passe ou par partager leurs comptes avec d’autres utilisateurs, des actions qui compromettent la sécurité stricte du Trust.

Nicola Ellingham, chef de projet au East Kent Hospitals University NHS Foundation Trust, est chargé de mettre en place les technologies de gestion de l’accès et d’apporter son aide dans son domaine. Elle comprend à quel point il est important de trouver l’équilibre entre sécurité et productivité des employés. « 

La sécurité des données de nos patients est notre priorité, cela ne fait aucun doute. Cependant, avec tant d’identifiants disparates, la productivité du personnel clinique en pâtissait, ce qui aurait pu avoir un effet négatif sur les soins apportés aux patients. N’importe quel NHS Trust n’accepterait pas ce service médiocre », explique Ellingham.

Pour garantir la sécurité alors que de nouvelles applications étaient mises en place, les utilisateurs devaient se souvenir d’identifiants complexes, réinitialisés à des intervalles irréguliers, ce qui les empêchait de se connecter, entraînant baisse de productivité et frustration.

« Nous avons remarqué que près de 25 % des appels passés à l’assistance avaient un rapport à des problèmes de mots de passe ou d’accès. Cela représente plus de 8 000 appels par an, ce qui avait tendance à monopoliser nos ressources », se souvient Ellingham. Par ailleurs, le service informatique s’est rendu compte qu’il existait 20 000 comptes sur le répertoire en ligne pour 7 500 utilisateurs seulement. Ce manque de politique de gestion de l’accès informatique intégrée sur l’ensemble du réseau compliquait la vérification des identifiants d’utilisateur.

C’est en se retrouvant dans cette situation qu’Ellingham et le service informatique ont cherché des solutions possibles pour gérer l’accès des utilisateurs afin de satisfaire aux besoins de sécurité de l’organisation tout en réduisant la complexité du processus de connexion des employés. Ils ont immédiatement pensé à l’authentification unique (SSO), qui permet de lier tous les droits d’accès en un seul identifiant de réseau fort. Ainsi, les utilisateurs sont authentifiés dans toutes les applications auxquelles ils sont autorisés à accéder, sans avoir à répéter le processus de connexion à chaque fois.

 

La Solution: Imprivata OneSign

 

Ellingham a discuté des besoins de l’East Kent Hospitals University Foundation Trust avec BMS, revendeur Imprivata et spécialiste de la sécurité informatique de la NHS. Après avoir reconnu que le Trust souffrait des mêmes problèmes de gestion de l’accès que d’autres organisations de la NHS, BMS a recommandé Imprivata OneSign®, un de gestion de l’identité et de l’accès pouvant offrir facilement et rapidement une solution d’authentification unique abordable. « Il était extrêmement important de savoir que d’autres Trusts de la NHS avaient utilisé Imprivata OneSign, surtout parce que notre infrastructure informatique est assez complexe et répartie sur plusieurs sites », explique Ellingham. « 

L’une des raisons principales nous ayant poussés à choisir la technologie Imprivata est le fait qu’elle pouvait être intégrée à notre réseau existant sans apporter de changements à notre LAN/WAN, ni sans réaliser de grands investissements matériels. Imprivata OneSign prend également en charge la carte à puce NHS, une partie importante de nos projets informatiques. »

Après avoir consulté les employés sur la façon dont les systèmes informatiques étaient utilisés et l’effet que cela aura sur le travail des employés, l’East Kent Hospitals University Foundation Trust a commencé à mettre en place Imprivata OneSign début 2009, en étroite collaboration avec BMS. « Nous avons été surpris par la rapidité et la facilité de la mise en œuvre. Les utilisateurs occupant des postes cliniques et des postes d’assistance ont utilisé la fonction SSO très rapidement, sans que cela n’ait un impact sur leur quotidien », se réjouit Ellingham.

 

Les Résultats

 

Depuis la mise en œuvre, plus de 7 500 employés se sont mis à utiliser la fonction SSO, et le Trust a observé une diminution de 25 % des appels à l’assistance, ce qui représente des économies de 80 000 £ par an.

« Imprivata OneSign est parvenu à aider le personnel clinique à accéder plus rapidement et plus efficacement aux systèmes informatiques. Cela leur permet ainsi de passer plus de temps auprès des patients et moins de temps à appeler l’assistance pour faire réinitialiser leurs mots de passe », explique Ellingham. « Les problèmes d’accès accaparent les ressources informatiques, mais la technologie Imprivata nous a aidés à supprimer ces appels. Ainsi, le personnel d’assistance peut se concentrer sur des domaines informatiques plus stratégiques dans leur travail. Avec Imprivata OneSign, nous savons que nous pouvons atteindre nos objectifs organisationnels d’efficacité. »